Desktop-as-a-Service pour la TPE - les points à prendre en compte - Astelis

Desktop-as-a-Service pour la TPE – les points à prendre en compte

Digital Workplace

Desktop-as-a-Service, de quoi s’agit-il ?

Si vous avez déjà parcouru notre blog (dont vous êtes le héros !), vous devriez pouvoir passer directement au chapitre suivant. Si vous avez un doute, voici une courte piqure de rappel sur le sujet. Le Desktop-as-a-Service ou DaaS (également connu sous le nom de solution de bureaux virtuels, espace de travail numérique ou bureaux cloud) est une solution de postes de travail virtualisés, hébergée par un prestataire et proposée sous forme d’abonnement. De nombreux grands hébergeurs proposent ce type de solutions. Une TPE peut très rapidement souscrire un abonnement pour quelques postes et disposer ainsi d’un bureau virtuel dans le cloud.

Rien de bien sorcier me direz-vous. Et vous aurez raison, d’où l’intérêt de cet article pour apporter quelques précisions et attirer l’attention du dirigeant de TPE. En effet, il y a quelques points qu’il convient de prendre en compte avant de se lancer les yeux fermés.

Un bureau virtuel figé ou personnalisé ?

La question peut paraitre banale mais croyez-moi, la plupart du temps, cet aspect est largement sous estimé. En effet, la plupart des offres « industrielles » de DaaS proposées sur le marché sont très peu personnalisables et encore moins adaptées aux besoins spécifiques d’une petite entreprise. Car oui, les TPE sont traitées en masse par les fournisseurs de solutions car elles sont catégorisées dans un marché de volume (quasiment du BtoC). Même si cette approche reste logique, du moins d’un point de vue financier et marketing, cela ne signifie pas, loin de là, que ces petites entreprises sont toutes faites du même moule et n’ont aucun besoin particulier qu’il conviendrait de prendre en compte.

En cherchant peu, vous trouverez probablement de nombreuses raisons qui font que vous aurez besoin de postes virtuels personnalisés, au moins pour une partie d’entre eux. Cela justifie pleinement le fait de s’intéresser à une solution plus en phase avec votre besoin actuel et futur.

Totale autonomie ou accompagnement ?

Sur ce point également, il est primordial de connaître vos limites. Vous devez décider si vous souhaiter gérer ou non vos postes virtuels par vous même. Bien sur, la tâche est moindre que si vous deviez gérer une infrastructure complète. Ceci dit, il y a toujours une bonne part d’administration à effectuer. Et comme vous le savez, c’est quand les choses commencent à partir de travers que l’on perd un temps précieux. N’oubliez pas que vos postes virtuels vont rapidement devenir les outils indispensables à votre activité. Vous devez donc en attendre une très forte qualité de service au risque d’impacter fortement l’efficacité et la productivité de vos collaborateurs. Sur l’aspect de l’accompagnement et de l’assistance, nous vous conseillons de vous prémunir en souscrivant un service digne de ce nom. Nous savons par expérience que pour des raisons de coût, le service n’est souvent pas correctement valorisé au sein des TPE françaises. Heureusement les temps changent, et en 2018, vous savez comment valoriser un service correctement rendu, notamment en cas de panne qui paralyserait votre activité.

Sécurité et protection des données

D’autres aspects tout aussi importants tels que la gestion de vos données ou la sécurité seront abordés en seconde partie de cet article…

vel, et, venenatis, efficitur. nunc libero quis, commodo ut